Le nouveau directeur, Guillaume Burdin, est clair sur le sujet : la clinique Claude- Bernard garde sa maternité. Mieux, elle investit et cherche un 4e médecin gynéco.

La clinique Claude-Bernard garde sa maternité en l’améliorant

materalbi-une02© La Dépêche – 24 avril 2014 – Il y a le discours marketing et le discours vrai pour parler de la clinique Claude Bernard. Le nouveau directeur, Guillaume Burdin, manie les deux avec talent. Ce Lyonnais de 36 ans, nommé en novembre à la tête de la clinique, après le départ forcé de Sabine Biau, a plus d’une carte dans sa poche pour coller à la stratégie du groupe Médipôle Sud santé, propriétaire depuis 2011 de Claude Bernard. Le groupe prône depuis des années l’autonomie et l’exception géographique. Qu’à cela ne tienne : l’autodétermination albigeoise se poursuit. La clinique investit sur tous les fronts et vient de signer 15 nouveaux CDI (contrats à durée indéterminée). Et, comme pour couper court à une rumeur et à une volonté, à une certaine époque, de l’agence régionale de santé (ARS) de tirer un trait sur la maternité, il persiste et signe.

«La maternité restera à la clinique Claude-Bernard ! Il faut laisser le choix aux Albigeoises d’accoucher à l’hôpital ou à la clinique. Il faut offrir une offre de soins complète à Albi, en complémentarité avec l’hôpital. Cette qualité, il faut la préserver. Que chaque maman qui fera le choix de la clinique se sente unique et puisse définir son projet de naissance».

La maternité, c’est 18 lits, 3 médecins gynécologues (un quatrième est en cours de recrutement d’ici six mois) et une équipe de 32 personnes (infirmières-puéricultrices, auxiliaires, sages-femmes et agents de service). Le côté sécuritaire a été renforcé avec la création de l’unité Kangourou avec trois couveuses et trois rampes de phytothérapie pour les bébés qui ont besoin de soins plus spécifiques prodigués par les pédiatres et infirmières. Le projet de création d’une salle nature pour la préparation à l’accouchement des mamans verra le jour avant la fin de l’année avec ambiance zen, musique et baignoire. De 750 à 800 accouchements en moyenne à l’année, la clinique est tombée à 520 en 2013. Alors, les naissances vont-elles repartir à la hausse ?

Le chiffre : 15

contrats > Signés. Quinze CDI ont été signés à la clinique Claude Bernard pour renforcer les équipes.

La clinique en chiffres

Le groupe Médipôle Sud santé, de Perpignan, dirigé par Marcel Hermann, a racheté la clinique en 2011. La clinique, c’est 600 salariés et 75 médecins libéraux, 339 lits et places (y compris le site de dialyse de Castres, Graulhet et Lescure). Toute l’activité médicale y est rassemblée avec un plateau lourd de haute technicité : réanimation polyvalente, unité neuro-vasculaire, unité de soins intensifs cardiologiques, une unité de surveillance continue, médecine cardio, gastro, pneumo, neuro, onco, chirurgie otho, viscérale, cancéro. Sans oublier la maternité.

© La Dépêche – 24 avril 2014 – www.ladepeche.fr